Les rendez-vous de l'éducation

La Laïcité au coeur d'un colloque : « des combats fondateurs aux enjeux d'aujourd'hui »

La Ligue de l'enseignement organise, en partenariat avec Médiapart et France Culture, un grand colloque autour de quatre grandes thématiques. Il se déroulera les 24 et 25 octobre 2015 à Paris à l'Espace Reuilly. Voici, l'avant programme de ce colloque.

La laïcité est aujourd'hui au cœur de l'actualité médiatique. Elle est devenue un enjeu politique et sociétal. Les combats d'hier étaient organisés autour de la fameuse « question scolaire », contre le  financement public des établissements privés confessionnels. La laïcité était le principe unificateur de la gauche. Aujourd'hui la laïcité est sollicitée pour résoudre la « question multiculturelle ».

Et tous les partis politiques entendent  affirmer leur caractère laïque. Du point de vue chronologique les deux cycles laïques se chevauchent. La question scolaire a mobilisé les énergies du mouvement laïque de la Libération à 1994, date de la grande manifestation contre le projet de modification de la loi Falloux.

La question multiculturelle est médiatiquement lancée en 1989 avec les collégiennes portant un foulard à Creil...

Samedi 24 octobre

Matinée : Ouverture et animation Pierre Tournemire, vice président de la
Ligue de l'enseignement, président du Comité National Laïcité

Interventions officielles

L'action laïque de la Ligue de l'enseignement : panorama historique.
Jean-Paul Martin, historien de la Ligue de l'enseignement, ancien maître de
conférences.

Débat sur le thème du colloque : Edwy Plenel (confirmé) et Catherine
Kintzler (à confirmer)

Après-midi

14h-16h Table-ronde : La laïcité face aux défis des religions

Animation Joël Roman, philosophe, essayiste

Historiquement, la laïcité s'est construite en France face au cléricalisme
catholique, et a dû batailler dur pour imposer la liberté de conscience
individuelle. Aussi a-t-elle souvent pris un tour antireligieux, avant de permettre un cadre commun républicain admis par toutes les religions présentes sur le territoire, qui y trouvent la possibilité de voire reconnue la liberté de culte comme liberté fondamentale. Cette histoire a laissé des traces, comme le montre la résurgence périodique de crispations antireligieuses éradicatrices, qui se focalisent depuis une vingtaine d'années sur l'Islam. Comment rendre la référence laïque à sa vocation première qui est avant tout de permettre l'expression pacifique des convictions dans un cadre commun ?

Martine Cohen, Chargée de Recherche au CNRS, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL, Paris)

Valentine Zuber Directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes
titulaire de la chaire de « Religions et relations internationales ».

Philippe Portier Directeur d'études à l'EPHE, Section des sciences religieuses.
Directeur du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL)